Journée Plateau #2, Hors limites 2019

Médiathèque Romain Rolland, Romainville

 

La prochaine journée Plateau sera consacrée aux auteurs de la rentrée littéraire 2018. Au programme :

10h : Accueil & café !

10h15-11h00 : 1er plateau

Rencontre avec Carole Fives
Modération : Sophie Joubert

JourneePlateauHL2_Fives
Tenir jusqu’à l’aube,
L’Arbalète / Gallimard, août 2018
Présentation du livre

«Et l’enfant ?
Il dort, il dort.
Que peut-il faire d’autre ?»

Une jeune mère célibataire s’occupe de son fils de deux ans. Du matin au soir, sans crèche, sans famille à proximité, sans budget pour une baby-sitter, ils vivent une relation fusionnelle. Pour échapper à l’étouffement, la mère s’autorise à fuguer certaines nuits. À quelques mètres de l’appartement d’abord, puis toujours un peu plus loin, toujours un peu plus tard, à la poursuite d’un semblant de légèreté.
Comme la chèvre de Monsieur Seguin, elle tire sur la corde, mais pour combien de temps encore?

Auteur et plasticienne, Carole Fives est titulaire d’une licence de philosophie, du Diplôme National Supérieur des Beaux-arts, mais aussi diplômée de la Fémis, atelier scénario.
Elle écrit à la fois pour les adultes et en littérature jeunesse, notamment à
L’école des loisirs, pour tous les âges, de l’album au roman adolescents.

 

11h00-11h45 : 2e plateau

Rencontre avec Estelle-Sarah Bulle
Modération : Sophie Joubert

Wet Eye Glasses

Là où les chiens aboient par la queue, Liana Levi, août 2018
Présentation du livre

Dans la famille Ezechiel, c’est Antoine qui mène le jeu. Avec son «nom de savane», choisi pour embrouiller les mauvais esprits, ses croyances baroques et son sens de l’indépendance, elle est la plus indomptable de la fratrie. Ni Lucinde ni Petit-Frère ne sont jamais parvenus à lui tenir tête. Mais sa mémoire est comme une mine d’or. En jaillissent mille souvenirs-pépites que la nièce, une jeune femme née en banlieue parisienne et tiraillée par son identité métisse, recueille avidement. Au fil des conversations, Antoine fait revivre pour elle l’histoire familiale qui épouse celle de la Guadeloupe depuis la fin des années 40: l’enfance au fin fond de la campagne, les splendeurs et les taudis de Pointe-à-Pitre, le commerce en mer des Caraïbes, l’inéluctable exil vers la métropole…

Estelle-Sarah Bulle est née en 1974 à Créteil, d’un père guadeloupéen et d’une mère ayant grandi à la frontière franco-belge. Après des études à Paris et à Lyon, elle travaille pour des cabinets de conseil puis pour différentes institutions culturelles.
Elle vit dans le Val-d’Oise.
Là où les chiens aboient par la queue est son premier roman.

 

pause déjeuner

 

13h30-14h15 : 3e plateau

Rencontre avec Valérie Manteau
Modération : Sophie Joubert

JourneePlateauHL2_Manteau

Le Sillon, Le Tripode, août 2018
Présentation du livre

« Je rêve de chats qui tombent des rambardes, d’adolescents aux yeux brillants qui surgissent au coin de la rue et tirent en pleine tête, de glissements de terrain emportant tout Cihangir dans le Bosphore, de ballerines funambules aux pieds cisaillés, je rêve que je marche sur les tuiles des toits d’Istanbul et qu’elles glissent et se décrochent. Mais toujours ta main me rattrape, juste au moment où je me réveille en plein vertige, les poings fermés, agrippée aux draps ; même si de plus en plus souvent au réveil tu n’es plus là. ».
Récit d’une femme partie rejoindre son amant à Istanbul, Le Sillon est, après Calme et tranquille (Le Tripode, 2016), le deuxième roman de Valérie Manteau.

Valérie Manteau est née en 1985. Elle a fait partie de l’équipe de Charlie Hebdo de 2008 à 2013. Elle vit désormais entre Marseille, Paris et Istanbul.

 

14h15-15h00 : 4e plateau

Rencontre avec Jean-Michel Espitallier
Modération : Sophie Joubert

ComiteRomans-1_Espitallier

 La Première année, Inculte, août 2018
Présentation du livre

Tandis qu’au-dehors, à quelques centaines de mètres de chez lui, des attentats ensanglantent Paris, Jean-Michel Espitallier vit un autre drame, plus intime. Sa compagne, Marina, s’éteint, « assassinée » par le cancer.

Ce livre est la chronique d’une disparition, qui enregistre – au sens musical du terme – la lente et calme approche de la mort, son surgissement, capté avec une rare acuité, puis la première année dans l’absence. Sans voyeurisme, mais avec parfois la crudité que suppose la grande intimité entre les corps, Jean-Michel Espitallier consigne, au fil des jours, les remarques, les pensées, les sentiments que la perte lui inspire.

Né en 1957, Jean-Michel Espitallier est l’auteur d’une vingtaine de livres, dont Salle des machines (Flammarion, 2015), Tourner en rond : de l’art d’aborder les ronds-points, (PUF, 2016), De la célébrité : théorie et pratique (Pocket, 2016), Syd Barrett, le rock et autres trucs (Le Mot et le Reste, 2017). Ses deux ouvrages sur la poésie contemporaine, Pièces détachées et Caisse à outils (Pocket, 2011 et 2013) sont devenus des classiques.
La première année est son premier roman.

 

pause

 

15h15-16h00 : 5e plateau

Rencontre avec Fanny Taillandier
Modération : Arno Bertina

JourneePlateauHL2_Taillandier

Par les écrans du monde, Seuil, août 2018
Présentation du livre

Dans l’aube à peine levée sur un lac proche de Detroit, aux États-Unis, un vieil homme insomniaque laisse successivement le même message à sa fille et à son fils : il va bientôt mourir. Elle est une brillante mathématicienne et travaille à calculer les risques dans une compagnie mondiale d’assurances dont le siège est au World Trade Center, à New York. Lui est un vétéran de l’US Air Force, il dirige la sécurité à l’aéroport de Boston. C’est le matin du 11 septembre 2001 et un jeune architecte égyptien, Mohammed Atta, a pris les commandes d’un Boeing 767.

Née en 1986, Fanny Taillandier est agrégée de lettres. En 2017, elle a reçu le prix Fénéon pour Les États et Empires du lotissement Grand Siècle paru aux PUF en 2016. Elle vit et travaille en Seine-Saint-Denis.

 

16h-17h : échanges avec LES CONSEILLERS LITTÉRAIRES et l’équipe

Ce sera l’occasion de clore la journée tout en évoquant d’autres pistes possibles, et faire un premier point sur vos attentes/idées.

 

 

Médiathèque Romain-Rolland