Toutes les lectures ados

Riad Sattouf
L’arabe du futur (tome 1)

Allary Édition
Le site de l’auteur
Le site des éditions
La présentation chez l’éditeur

Le livre

Ce roman graphique est le premier tome d’une série, il couvre l’enfance de son auteur, Riad Sattouf de 1978 à 1984.

La mère de Riad est française (bretonne), son père Syrien. À la fin des années 70 ils s’installent à Tripoli en Lybie où ce dernier est nommé professeur puis en Syrie, près de Homs dans le village berceau de la famille Sattouf.

Adepte du panarabisme Abdel-Razak Sattouf élève son fils dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance, semblant ignorer, malgré sa culture, ses études et son poste d’enseignant, les dégâts des régimes de Khadafi ou d’Hafez al-Assad.

Convaincus que la réussite, l’indépendance et la liberté et la défense de leur identité passent par l’éducation, les parents du jeune Riad l’envoient  à l’école en Syrie. Son père y tient beaucoup et considère que c’est ainsi qu’il sera le mieux formé pour devenir L’arabe du futur. Mais il y découvre la rudesse et se fait malmener par ses camarades comme par ses petits cousins. Blondinet il provoque fascination et brimades. Il fini retranché dans la maison, craignant l’extérieur, entouré de son petit frère de sa mère, attentive et aimante, mais, soumise et effacée et d’un père plein de contradistions dont les discours semblent de plus en plus obscurs et écartelés entre une pensée moderne, progressiste, laïque et un attachement à un mode de vie traditionnelle, emprunt de religion et fasciné par la politique du pays.

L’avis

Une histoire autobiographique qui plus est un roman graphique qui parvient à toucher un public large, habitué ou non de la bande-dessiné.

Riad Sattouf permet par le prisme de l’autobiographie de plonger dans l’histoire contemporaine. Porté par un regard enfantin ce roman graphique propose un portrait d’un Moyen Orient des années  70′s 80′s, partagé entre tradition et progrès. Puisque le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle il se trouve aussi en position, au passage, de redonner aux lecteurs quelques bases historiques et culturelles rappelant par exemple les différences entre sunnites et chiites… ce qui n’est jamais inutile. c’est vrai aussi du regard qu’il porte sur ses parents, qui ne manquera pas d’évoluer avec lui dans les prochains tomes.

La première lecture de ce premier opus est assez intense, pour certains même elle a été ‘violente’ : ce qu’il subit enfant, les contrariétés qu’il encaisse (naissance de son frère, impossibilité de rester en France quand il en rêverait, les discours tenus par son père, l’effacement de sa mère… ) mais cette BD est un coup de génie de Riad Sattouf, à conseiller dès 15 ans et à suivre avec intérêt.

 

association Bibliothèques en Seine-Saint-Denis

Dans la même famille

Bien sûr on pense à d’autres récits autobiographiques qui permettent de plonger dans l’Histoire contemporaine : Persépolis de Marjane Satrapi (L’Association), ou Vie de Mizuki de Shigeru Mizuki (éd. Cornélius)

L’auteur

Riad Sattouf est l’auteur de nombreuses bandes dessinées, parmi lesquelles Retour au collège (Hachette), Pascal Brutal (Fluide Glacial, Fauve d’or 2010) ou La vie secrète des jeunes (L’Association). Il est également cinéaste (Les Beaux gosses, César du meilleur premier film ; Jacky au royaume des filles)

Sélection
avril 2015

L’arabe du futur (tome 1)

Parution : 2014

ISBN : 978-2370730145

160 pages

Prix public : 20,90€

Public : 15 ans