Groupe Bande dessinée 19/20, séance 2

06 février 2020

Lieu indéterminé

 

Séance 2 : La bédéthèque idéale de …. Lisa Mandel

 

Lisa Mandel nous fait l’honneur d’inaugurer cette nouvelle formule pensée sous le prisme d’une carte blanche confiée à une autrice ou un auteur.
Elle nous offre une visite commentée des rayonnages de sa « bédéthèque idéale », telle une traversée subjective des œuvres de toutes époques et style confondus l’ayant marqué pour différentes raisons en tant que lecteur·rice et créateur·rice.

 

Autrice engagée, frondeuse et décomplexée, habitée par un goût des voyages, de l’investigation et du travail sur le terrain, Lisa Mandel est à la tête d’une bibliographie aussi pétillante que large et sensible de plus de 30 albums. Publiés autant chez des éditeurs grand public (Bayou, Casterman, Delcourt, Glénat, Milan) que chez des éditeurs plus pointus (L’Association) ils vont de l’humour à la bande dessinée documentaire, en passant par des fictions déjantées ou l’autobiographie.
Elle commence sa carrière dans la presse BD jeunesse avec Nini patalo dans Tchô ! en 2003 et Eddy Milveux et sa blatte magique dans Capsule Cosmique en 2004. Elle poursuit avec des projets plus adultes comme Libre comme un poney sauvageEsthétique et filatures et HP.
Elle est également l’initiatrice et l’éditrice de la collection Sociorama aux éditions Casterman dans laquelle elle a signé La Fabrique pornographique.
Son dernier livre, publié fin 2018, est Un automne à Beyrouth, aux éditions Delcourt, un ouvrage entre autobiographie et fiction sur les camps de réfugiés, l’ombre de la guerre, le botox, ou le goût de l’autrice pour le houmous et les clubs de gym improbables.