L’Encyclopédie des sports imaginaires

Une résidence ‘écrivains en Seine-Saint-Denis’* de Pierre Senges
dans les bibliothèques et les équipements sportifs du 93 !

Se saisissant de l’un des projets portés par l’association Bibliothèques en Seine-Saint-Denis dans le cadre de l’édition 2017 du festival Hors limites, et en lien avec la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, l’écrivain Pierre Senges déploiera, à travers le département, un récit aux multiples variations. Itinéraire littéraire qui constituera la feuille de route d’un parcours reliant les installations sportives et les bibliothèques, en croisant leurs utilisateurs respectifs et leurs usagers communs.

‘À l’invitation de l’Association des Bibliothèques en Seine-Saint-Denis, cette résidence propose de mêler, de diverses manières, l’imaginaire de la littérature avec les éléments de l’univers sportif. On parlera ainsi des pratiques sportives, des lieux et des personnes, mais de manière indirecte, en prenant pour prétexte l’évocation de disciplines sportives imaginaires — imaginaires signifiant ici fictives, nouvelles, futures, possibles ou fantastiques.

Il s’agit de se servir de l’outil de la littérature et des autres arts pour aborder le sport en espérant que la fiction, nourrie de faits et de documents, vienne à son tour nourrir le réel, ou l’éclairer différemment. Une évocation des sports fictifs devient alors un jeu permettant de ré-explorer ce qui constitue les sports en général : les tenues, les accessoires, les règlements, les comptes-rendus, les commentaires, l’histoire ancienne ou récente, les biographies de champions, les anecdotes, les vocabulaires spécialisés.

Sur la lancée des sports fictifs, on pourra également évoquer les sports anciens et disparus, les pratiques exotiques et lointaines, les disciplines rares, incongrues, excentriques, les sports d’invention récente.

Enfin, il serait intéressant de soumettre une discipline sportive imaginaire aux critères de sélection du Comité International Olympique.’ (Pierre Senges)

 

Une recherche, des rencontres, un projet d’écriture, des actions culturelles…

L’Encyclopédie des sports imaginaires se nourrira des apports de la recherche en histoire sociale, en histoire du sport, en architecture – et notamment sur les travaux du Service du patrimoine culturel et sur le fonds d’Archives Départementales de Seine-Saint-Denis consacré au patrimoine du sport — ainsi que sur différents types de matériaux collectés par l’écrivain en allant à la rencontre des publics (adhérents des clubs et fédérations sportives, sportifs de haut niveau, sportifs amateurs ou amateurs de sport, arbitres, commentateurs, entraineur sportif et lecteurs entrainés…).
Ces rencontres seront l’occasion d’impliquer d’autres personnes ressources (historiens, scientifiques, artistes et champions), afin d’alimenter l’imaginaire sportif des participants. Lesquels seront invités à produire, selon les goûts, les possibilités et les fantaisies de chacun, des textes brefs, des récits, des définitions, des illustrations — autant d’entrées pour l’Encyclopédie et d’éléments ajoutés à un dossier de demande d’inscription au programme Olympique.

Outre ces rencontres, ce projet encyclopédique sera également l’occasion d’ateliers d’écriture visant à constituer une collection de portraits : des autoportraits accompagnés d’une légende, faisant de chacun le champion d’une discipline imaginaire.

 

…et un parcours sportif et littéraire à travers les équipements sportifs et les établissements de lecture publique de la Seine-Saint-Denis !

Temps fort inscrit dans la programmation du festival Hors limites 2017, les différentes étapes de ce parcours, reliées entre elles par un système de navettes, feront halte dans quatre lieux encore à définir (piscine, bibliothèque, club, stade, gymnase…). Elles permettront aux participants de retrouver les thèmes, les textes et parfois les intervenants qu’ils auront découverts lors des rencontres : restitution des matériaux collectés durant l’année, regard d’artistes sur ces derniers, croisement de points de vue avec des anthropologues et des praticiens (sur les imaginaires esthétiques et anatomiques des différents sports, sur le corps, les sports collectifs, le jeu, la compétition…), mise en voix — pour parler plus directement de littérature quand elle aborde le sport ou est abordée par lui.
Une compétition sportive fictive clôturera ce parcours : performance d’un ou de plusieurs danseurs accompagnée en direct par un commentateur sportif professionnel issu de la radio. Au spectacle de la danse s’ajoutera celui du commentaire (la virtuosité de la description), et le décalage entre la chorégraphie et son interprétation.

Aussi, pour l’association Bibliothèques en Seine-Saint-Denis, cette résidence est un moyen de poursuivre ce croisement disciplinaire que le festival Hors limites promeut depuis plusieurs années. Explorant la thématique du sport à chacune de ses éditions et invitant les nombreux auteurs qui, sous des angles divers, ont puisé dans cette incroyable matière documentaire et fictionnelle pour en convoquer la puissance imaginative.

Par le biais du texte qui sera produit et du parcours qui le mettra en espace, par les relations avec les bibliothèques qu’ils engageront et les rencontres dont ils feront l’objet, ce projet est une façon originale et conviviale d’explorer les dimensions historiques, sociétales, idéologiques, architecturales et technologiques des équipements sportifs implantés sur le territoire. Installations qui, du fait de leurs spécificités et des ambitions politiques qui ont présidé à leur création, font partie intégrante de l’héritage culturel de ce département, et constituent encore, au même titre que les bibliothèques, une ressource précieuse et un cadre de vie irremplaçable pour ses habitants.

 

L’auteur

Pierre Senges est né à Romans en 1968. Découvrant en autodidacte la musique, il s’oriente vers le jazz, joue du saxophone puis de la guitare. Il donne quelques cours et quelques concerts avant de se consacrer entièrement à l’écriture à partir de 1990.
La construction de ses livres est souvent basée sur un assemblage de séquences, numérotées à l’image des Fragments de Georg Christoph Lichtenberg. On pourrait dire de lui qu’il est un encyclopédiste baroque : ses ouvrages, toujours foisonnants, alternent érudition et invention, jeu sur la vérité et le mensonge, humour et ironie. Outre ses livres, il est aussi l’auteur de fictions radiophoniques pour France Culture et France Inter. Il a reçu plusieurs prix, dont le Prix SACD Nouveau Talent Radio en 2007. Il a été pensionnaire de la Villa Médicis en 2013-2014.

 

* ‘Écrivain en Seine-Saint-Denis’ est un dispositif initié par le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.

seine saint denis(1)(1)